La Dordogne - Périgord

La Dordogne-Périgord

Dans le Sud-Ouest de la France, en région Aquitaine se situe le département 24, la Dordogne. Il a un climat tempéré. Ici le soleil brille près de 2000 heures par an. Un pays de vacances superbe à environ 550 km de Paris. Beaucoup d’histoire, de sites à visiter, de nature (plus de 40% est couvert de forêt) et de gastronomie. C’est le pays de la Préhistoire et des 1000 châteaux. En plus, un pays propre, pauvre d’ industrie et peu de pollution d’air et de lumière. Des beaux cieux étoilés.

Il doit son nom à la rivière Dordogne, célèbre frontière entre la France et l’Angleterre pendant la guerre de Cent Ans. L’autre nom de cette rivière est l’Espérance. La Dordogne a sa source dans le Massif Central, née de deux petits ruisseaux La Dorde et la Dogne. Elle fait 490 km à travers les départements : Puy-de-Dôme, Corrèze, Dordogne et Gironde pour finir dans l’Océan Atlantique. Le département jouit traditionnellement d’une seconde appellation : « Périgord » du nom de l’ancienne Province (avant 1790). Ce nom vient de l’ancien tribu gaulois « Petrocorii » qui s’installe ici vers 500 ans avant J.C. La Dordogne a été très importante pour le transport de marchandises par bateau « Gabare » au début du siècle dernier. De grandes parties de la rivière n’étaient pas navigables, trop torrentielles et des côtes raides. C’est ici qu’on a transporté les marchandises par chevaux. Ces endroits sont très populaires aux touristes. Une vraie aventure de descendre la Dordogne par canoë.

Après la ville de Paris la Dordogne est le département le plus riche en sites historiques. Elle conserve une trace de chaque période de l’Histoire :
- La Préhistoire : dans a Vallée de la rivière la Vézère en Périgord-Noir, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, se rassemble les principaux sites du département ouverts à la visite comme les Grottes de Lascaux II (« la Chapelle Sixtine de la Préhistoire ») ; de Font de Gaume, des Combarelles et de Maxange ; le musée de la préhistoire à Les Eyzies),
- l’Antiquité gallo-romaine: le musée Vésuna avec les restes d’un villa romain à Périgueux),
- l’ère chrétienne avec notamment le Moyen-Âge : les châteaux féodaux de Beynac, Castelnaud ; les fameux villages Bastides comme Monpazier, Domme et les églises et abbayes comme Cadouin où chaque année se déroule les fêtes médiévales,
- la Renaissance : villes comme Sarlat et Périgueux ; les châteaux de Monbazillac, Biron et Lanquais,
- le XVIIe siècle : le château de Hautefort ; les jardins d’Eyrignac…

Le Périgord est divisé en quatre parties différentes :
- Le Périgord Vert au Nord avec son végétation verdoyante par son climat un peu plus humide. Avec comme centre Nontron.
- Le Périgord Blanc, la partie centrale du département située le long de la vallée de l’Isle. Les falaises calcaires blanches et grises lui ont donné son nom. C’est ici que se situe la capitale du département 24 : Périgueux.
- Le Périgord Pourpre au Sud-Ouest avec son vignoble de la Bergeracois d’où le nom pourpre et ses villages Bastides. Bergerac en est le centre.
- Le Périgord Noir , le pays des chênes avec la plus importantes concentration de sites préhistoriques. Sarlat est la capitale de cette partie.

La Dordogne a gardé quelques traditions liées à la culture d’Oc :
- « La Félibrée » qu’on fête chaque année selon la tradition occitane dans un village différent du Périgord,

- la gastronomie périgourdine avec son omelette aux cèpes, son foie gras aux truffes, son magret et confit de canard, son tourain, ses noix et ses vins de Bergerac, blanc sec ou moelleux (Monbazillac), rouge (Pécharmant) ou rosé.
- les fêtes médiévales en août.
En outre les festivals, les marchés, les vide-greniers, les brocantes et les marchés nocturnes.
Beaucoup de choses à faire, également pour les sportifs : faire du canoë, se promener, monter à cheval, escalader, pêcher, faire de la montgolfière et naturellement faire du tennis et de la natation.

Le domaine de la Filolie se situe pour une partie dans le Périgord Pourpre et pour une partie dans le Périgord Noir, entre les villes Bergerac et Sarlat. La distance au village de Le Buisson est de 2,5 km et 3km à la rivière la Dordogne.